Secrets d’Histoire de l’Art : une émission parodique

Galatée Vers 1880 Huile sur bois Paris, musée d'Orsay © RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda

Galatée Vers 1880 Huile sur bois
Paris, musée d’Orsay © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / René-Gabriel Ojéda

Des élèves de 1ère S ont parodié le présentateur de l’émission « Secrets d’histoire », Stéphane Bern, en imitant sa voix et ses intonations, pour réaliser une courte vidéo sur une oeuvre d’art, Galatée de Gustave Moreau. Il s’agissait de se demander comment le peintre met en scène l’amoureux dédaigné.

Publicités

Inn@moramento

Page Spotted des L de Vaugelas

Page Spotted des L de Vaugelas

Du désir créatif à l’exercice codifié, les compétences circulent entre le sujet d’invention et le commentaire littéraire.

Inn@moramento est un recueil de poèmes publiés sur Spotted, l’application Facebook qui a fait couler beaucoup d’encre … L’atelier d’écriture a consisté à proposer aux élèves des variations poétiques autour de deux topoï littéraires, le coup de foudre et la déclaration d’amour. Il s’agissait de faire revivre quelques amours célèbres de la littérature : Frédéric Moreau déclare sa flamme à Mme Arnoux, Aurélien à Bérénice, Ruy Blas à la reine … Il s’agissait notamment de s’appuyer sur des textes existants et de pratiquer la réécriture, inscrite dans les programmes des 1ère Littéraire.

Retrouvez, sur le site de la Délégation Académique au Numérique de Grenoble, le compte-rendu de cette expérimentation, avec quelques réalisations d’élèves.

Projet présenté ici par le Café pédagogique.

Rastignac est ton ami

Il s’agit d’une réécriture du Père Goriot de Balzac, réalisée par une classe de 2nde. Ce roman se lit un peu comme une pièce de théâtre. Facebook devient, en effet, une scène numérique où se rejoue ce roman largement théâtralisé. C’est une oeuvre non linéaire, non homothétique, mais plutôt réticulaire, « navigable » dirait certainement Cécile Portier. Pour l’appréhender tout à fait, il faudrait que vous vous connectiez sur Facebook, que vous deveniez amis avec Rastignac et tous les autres, que vous vous promeniez dans ce réseau social que forment les personnages du roman, et que vous consultiez chacune des publications. C’est donc en pénétrant dans les méandres des profils et des groupes, en scrutant les publications variées et les échanges protéiformes que l’on assiste à ce « drame de la vie intime ». Attention ! All is true

Pour en savoir plus sur ce roman numérique et la mise en oeuvre de l’atelier d’écriture, c’est ICI !

Article sur cette expérience en classe dans le café pédagogique.

« La plume dans la plaie » : Le tour du monde des maux 2.0, un conte voltairien du XXIème

candide-coq

Cliquez sur l’image pour accéder au conte philosophique.

Inspirés par le conte philosophique de Voltaire et la carte des voyages de Candide, disponible dans l’application développée par la BNF, des élèves de seconde ont imaginé une géographie du Mal au XXIème. L’oeuvre est narrative (13 chapitres), numérique, protéiforme, offrant à la fois une chronologie et une carte du Mal contemporain, et enrichie de quelques références hypertextuelles.

Nous avons utilisé Twitter, Storify et un blog pour échanger, sélectionner et rassembler les idées. Google Earth a permis de réaliser en classe une carte des voyages, c’est-à-dire un itinéraire cohérent. Enfin, après avoir été mis en ligne les chapitres sur le blog, le conte a été publié sur une plate-forme gratuite « MyHistro ».

Pour accéder à l’oeuvre, c’est ICI !

Expérimentation « Lecture numérique : application Candide » sur le site de la Délégation Académique au Numérique de Grenoble.

Héros, qui êtes-vous ?

Exposition virtuelle - BNF

Exposition virtuelle – BNF

Pour préparer le Café philo et la table ronde, mais aussi en vue de la rédaction d’un article sur Wikipédia, les élèves de la 1ère L2 se sont interrogés sur le héros à travers les âges. A partir de l’exposition virtuelle de la BNF, ils ont sélectionné un certain nombre d’informations pour réaliser de courts films documentaires sur plusieurs figures héroïques.

Le héros médiéval

Le héros classique

Les héros de la Grande Guerre

Jean Moulin

Dans ce film, les élèves ont imaginé un dialogue entre Jean Moulin et Hercule :

Ici, les élèves interrogent davantage le héros comme figure emblématique de la Résistance française :

Table ronde « Héros et héroïsme »

projet transdisciplinaire et inter-établissements à l’initiative du lycée Claude-Fauriel, avec le soutien de la région Rhône-Alpes, des académies de Lyon et de Grenoble, de la Villa Gillet, de la MGEN. Un projet proposé par le lycée Claude-Fauriel à d’autres lycées rhônalpins volontaires, dans le cadre de l’appel à projets éducatifs de la Région Rhône-Alpes EURÊKA 2013-2014

projet transdisciplinaire et inter-établissements à l’initiative du lycée Claude-Fauriel, avec le soutien de la région Rhône-Alpes, des académies de Lyon et de Grenoble, de la Villa Gillet, de la MGEN.
Un projet proposé par le lycée Claude-Fauriel à d’autres lycées rhônalpins volontaires, dans le cadre de l’appel à projets éducatifs de la Région Rhône-Alpes EURÊKA 2013-2014

Retrouvez sur le site du Lycée Fauriel un compte-rendu de la table ronde rédigé par F. Thénard-Duvivier qui coordonne l’ensemble du projet.

Les échanges ont été tweetés par les élèves.

Café philo « Avons-nous encore des héros aujourd’hui ? »

Débat animé par Laurent et Irène Bachler, professeurs de philosophie au lycée

Débat animé par Laurent et Irène Bachler, professeurs de philosophie au lycée

Quand les héros font salle comble…

Près de 150 élèves du Lycée Vaugelas ont débattu avec passion souvent et avec intérêt toujours autour de la définition du « héros » dans le cadre d’un « Café Philo » organisé par leurs professeurs de philosophie, de lettres et de Latin-Grec inscrits dans le projet Rhône-Alpes des Débats Citoyens[1]. Les questions pluridisciplinaires  étaient de taille : a-t-on encore besoin aujourd’hui de héros pour tisser un lien social ? les  héros nés dans l’Antiquité sont-ils encore porteurs de valeurs aujourd’hui ? Ce débat était pour ces élèves de terminale, de première, et de seconde le temps d’échanger sur leurs réflexions déjà entamées dans leurs classes et leurs cours respectifs avant la grande rencontre de la Table Ronde prévue le 11 décembre à l’Amphithéâtre Marcoz. Gageons que cette journée leur permettra de poursuivre un solide travail d’écoute et de réflexion, démarré sous de bons auspices ce jeudi 21 novembre.

Article rédigé par Dominique Augé, professeure de lettres classiques au lycée

Ce débat a été tweeté en direct par quelques élèves. Retrouvez-en ici une sélection.